Aucun commentaire

Et la Bible devint un prétexte…

Dans les siècles passés, beaucoup d’hommes qui lisaient la Bible et s’y référaient ont commis des erreurs, voire des atrocités ! Comment est-ce possible ? Comment le livre de vie a pu consciemment et parfois naïvement être utilisé pour justifier des actes charnels, cruels et dénués d’amour ? Est-ce là le rôle de la vérité que de sanctifier par le jugement et la condamnation ou de soumettre le monde à un formalisme religieux ?

Certains avanceront ces paroles de Jésus : « Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité. » (Jn 17:17) Effectivement, la vérité a un rôle primordial dans l’œuvre que Dieu fait dans nos cœurs, elle libère (Jn 8:32) ! Pour autant, le Seigneur nous a laissé une information non négligeable qui doit attirer toute notre attention et nous rendre prudents : nous avons besoin d’être conduits dans cette vérité : « Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité;  » (Jn 16:13)

Je peux être l’heureux propriétaire d’un aéroplane mais risquer un accident mortel si je le pilote sans avoir été guidé et instruit. Pourtant l’avion est bien réel, sa capacité à voler aussi. La Bible est bien réelle, sa capacité à libérer aussi, mais sans la révélation et la conduite de l’Esprit son interprétation peut mettre des hommes en danger.

Paul exhorte les Éphésiens à revêtir toutes les armes des Dieu (Eph 6:11), ainsi il dresse une liste de ces armes et termine par la plus impressionnante, l’épée qu’il définit en ces termes : « l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu. » (v.17)

La Parole de Dieu est la vérité, elle libère, elle sanctifie, elle est une épée précise,… Mais elle n’est efficace qu’entre les mains de l’Esprit. La loi sans l’Esprit est une lettre morte (2 Co 3:6).

Que nous recevions l’Esprit de Dieu au moment de notre nouvelle naissance, cela est évident, mais je me pose la question suivante : si c’est l’Esprit de Dieu qui donne vie à sa Parole en nous, alors suffit-il d’être né de nouveau pour pouvoir affirmer que nous comprenons toute la Parole de Dieu ? Ainsi nous pourrions affirmer que nous obéissons à sa Parole… Dans ce cas, pourquoi tant de chrétiens réels s’opposent-ils sur des sujets bibliques et n’en donnent pas la même interprétation ?

La Parole de Dieu est l’épée de l’Esprit ! pas la nôtre… Il nous faut donc lire la Bible et être le plus attentif possible à la voix de l’Esprit de Dieu en nous. Or le fruit de l’Esprit que nous portons parle de la qualité de notre relation avec Dieu.

Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la fidélité, la douceur, la maîtrise de soi. (Ga 5:22)

Soyons honnêtes avec nous-même, si nous ne portons pas un parfait fruit de l’Esprit, admettons aussi que notre compréhension des Écritures n’est pas complète, cela nous aidera à ne pas être trop radical et nous évitera des situations et des paroles que nous pourrions regretter.

Laissons au Saint-Esprit le soin de (nous) conduire dans toute la Vérité !

B. Besnard

 

Crédit photo: Sword of the Spirit

Poster un commentaire